lundi 31 août 2015

JO 2016 : l’eau contamine les athlètes

Une enquête a été réalisée dans les eaux de baignades destinées aux Jeux olympiques 2016 de Rio de Janeiro. Les résultats sont sans appel, le taux de pollution dépasse les normes et en vient même à contaminer les athlètes qui s’y entraînent.

Rio de Janeiro 

L’enquête menée par Associated Press  révèle que les eaux de la baie de Guanabar, où se dérouleront les épreuves nautiques contiennent un taux anormalement élevé de bactéries entérocoques, pouvant sévèrement contaminer les athlètes en compétition. Selon le Guardian « les eaux seraient comparables au niveau de pollution des égouts ».

Des cas de contaminations auraient déjà été relevés, alors que les autorités brésiliennes démentent la pollution de l’eau. Le pollution de l’eau est un problème récurrent au Brésil : les eaux usées ne sont pas ou peu traitées, et les déchets stagnent dans les eaux de surfaces.


Pour les JO 2016, c’est près de 10 000 athlètes qui sont attendu dont 1400 dans des disciplines nautiques. Selon les experts, à ce jour aucun lieu ne répond aux normes de toxicité.