mardi 22 octobre 2013

Pollution de l'eau par les nitrates : la France condamnée par l'Union Européenne

La Cour de Justice de l'Union Européenne (CJUE) a condamnée la France le 13 juin dernier pour son incapacité à se mettre en conformité avec la directive européenne de 1991 sur la pollution de l'eau par les nitrates.

En effet, depuis 22 ans, rien n'a changé et les pollutions azotées augmentent. Si notre système d'agriculture et d’élevage reste en cause, les syndicats d'agriculteurs rejettent toujours la faute aux autorités. Un statut-quo avec ses conséquences : des communes où la qualité de l'eau potable se détériore ou des plages ensevelies d'algues vertes et toxiques.
pollution nitrates
Pollution de l'eau aux nitrates : des plages ensevelies d'algues vertes dans le Nord Finistère
Cette condamnation porte plus précisément sur la désignation par la France des zones vulnérables de son territoire. La Cour de Justice estime en effet qu'en omettant de désigner ses "zones vulnérables caractérisées par la présence de masses d'eau de surface et souterraines affectées, ou risquant de l'être, par des teneurs en nitrates excessives [...]", la France a manqué à ses obligations.

Notre pays fait déjà figure de mauvais élève avec 1,8 million de tonnes d'azote rejeté chaque année dont 1,2 million de tonnes de nitrates qui finissent dans les cours d'eau ou dans les nappes phréatiques.