samedi 24 septembre 2016

Isère : l’eau du robinet mise en cause ?

Après une épidémie de gastro-entérite qui avait touché une grande partie des habitants du village de Vif en Isère, l’inquiétude reprend en cette rentrée après que la maladie soit de retour parmi 25 élèves du collèges Massegu. Les analyses menées indiquent pourtant que l’eau potable ne présente aucune anomalie. L’Agence Régionale de Santé a également mené son enquête et a simplement souligné le caractère saisonnier de la gastro-entérite. Les habitants n’en démordent pas et un collectif « Eau à vif » s’est même créé en forme de protestation. En attention une éventuelle réponse de la part de l’ARS, de nombreux habitants préfèrent consommer de l’eau en bouteille