jeudi 4 décembre 2014

Eau potable gaspillée dans les canalisations

L’Onema révélait il y a quelques jours son dernier rapport sur l’eau potable en France (sur la base des données de l’année 2011). « 20% de l’eau potable serait gaspillée en raison de la vétusté des canalisations ».

En mars dernier, France Liberté en association avec 60M de consommateurs lançait la 3ème phase de l’Opération Transparenc ayant pour but d'informer le consommateur sur le renouvellement des canalisations et les pertes en eau potable causées par la vétusté des canalisations.

L’Opération Transparence qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une grande enquête qui se déploie en 3 phases et qui aspire à informer le consommateur de façon très transparente sur le prix du service de l’eau, la qualité de l’eau en France et l’entretien des canalisations.

Des pertes en eau et en qualité

L’enquête de mars dernier annonçait que 19 000 litres d’eau potable étaient gaspillés toutes les 5 secondes à cause des fuites dans les canalisations ! (canalisations en France : fuites et gaspillage). 

En plus de signaler une perte considérable, l’étude mettait l’accent sur la dégradation de la qualité de l’eau du robinet générée par le vieillissement des canalisations (certaines ont déjà plus de 180 ans) : « Les pertes en eau potable (…) le vieillissement constaté des canalisations (…) ainsi que les matériaux utilisés, considérés comme polluants ou trop fragiles, constituent trois indicateurs d’alerte sur l’état du réseau » (doc PDF).

Selon les organismes, l’enjeu de renouvellement des canalisations est économique mais aussi environnemental. Les matériaux de certaines canalisations (plomb dans l’eau potable) peuvent causer des troubles sanitaires chez le consommateur.

Onema : le grand gaspillage

Fin novembre c’est l’Onema qui revient avec  ce sujet : 20% de la production d’eau potable serait perdu dans les canalisations. Un sujet qui est amplement relayé par la presse en cette fin d’année. Le rapport appui sur l’impact économique que ces fuites vont rapidement causer : les consommateurs verront leur facture augmenter dans les années à venir afin d’équilibrer les pertes. Selon l’Onema, les collectivités n’investissent pas assez dans le renouvellement des canalisations alors que l’état est qualifié d’urgent.

Impact économique

Les différentes études menées donnent peu de visibilité sur l’augmentation de la facture d’eau mais France Liberté et 60M de consommateurs préparent actuellement la 4ème phase de l’Opération Transparence qui portera sur la facture d’eau.

Vous pouvez y participer en envoyant vos factures à cette adresse : prixdeleau@france-libertes.fr