jeudi 17 juillet 2014

L’eau non potable est-elle cause de décès ?

Retour sur les faits 

Le 9 juillet dernier, l’information fait les grands titres de presse : un jeune garçon est mortdes suites d’une infection digestive aigue. Deux jours après son arrivée dans la colonie de vacances en Ariège, le garçon est hospitalisé pour maux de ventre et diarrhées importantes. Il est hospitalisé en urgence le mercredi 9 juillet au matin. Il succombera à ses douleurs quelques heures après.

Peu de temps après son décès, l’autopsie révèle qu’Abderrazak est mort d’une « infection digestive aigue ». L’eau est tout de suite mise en cause. 

  

L’eau était impropre à la consommation

En effet, au début du mois, des analyses de l’ARS démontrent que l’eau du site d’Ascou est non potable. La colonie prend les bonnes précautions et distribue de l’eau en bouteille aux vacanciers. Cependant, il semblerait qu’aucun parent n’aient été prévenus de la mauvaise qualité de l’eau sur le site.

Peu de temps après le drame, le maire du village d’Ascou livre à la presse qu’en effet l’eau du site est régulièrement impropre à la consommation, cependant selon le préfet de l’Ariège, l’eau non potable n’est pas la seule piste à envisager.

Les résultats d’analyse

Suite au drame, des analyses ont été effectuées à différents point d’eau du centre ainsi que sur les aliments consommés par les enfants. A ce jour, les causes de la mort ne sont pas encore identifiées a annoncé le ministère de la santé. L’ANSES a indiqué que les bactéries détectées en très faibles quantité dans l’eau n’étaient pas hautement pathogènes.

Carte Qualité de l'eau par UFC - Ascou - Ariège

L’eau non potable en France


En début de période estivale, les pollutions de l’eau sont souvent plus récurrentes et les alertes plus fréquentes. Le fait divers rappel la carte publiée sur la qualité de l’eau en France publiée par UFC Que Choisir en février 2014. Les analyses de la qualité de l’eau en France démontraient que malgré une meilleure qualité de l’eau sur le territoire, encore plus d’unmillions de français consommaient une eau « non conforme » aux limites de qualité. Les eaux polluées le sont majoritairement à cause du nitrate  ou pesticides issu des techniques agricoles.

Selon Philippe Hartmann, médecin spécialiste du risque environnemental sur la santé à Nancy (source francetvinfo.fr), l’eau en France et majoritairement de bonne qualité et les risques sanitaires liés à l’eau sont faibles voire inexistants. Il est selon lui peu probable de mourir subitement suite à l’ingestion d’une eau non potable.
 
Les impacts sanitaires


Les maladies provoquées par la consommation d’une eau impropre sont souvent bien connues dans les pays pauvres, cependant en France les cas sont quasi inconnu ou alors très rares.
On sait qu’une partie de la population française se dirige vers une consommation d’eau en bouteille, craignant le manque de ressource en eau ou les pollutions de l’eau de robinet ( baromètre CIEAU).

Selon l’ARS, l’eau du robinet est extrêmement contrôlée en France : « Ce contrôle se traduit par la réalisation de prélèvements et d’analyses d’eau en différents points du réseau potable, à savoir aux captages d’eau potable, aux réservoirs, aux stations de traitement et aux robinets des consommateurs ». En effet, on sait que l’eau est traitée et filtrée de certains contaminants avant la distribution sur les réseaux, cependant d’autres contaminants encore inconnus peuvent passer entre les mailles du filet, comme par exemple les résidus médicamenteux. L’ancienneté des canalisations en plomb peuvent être aussi la cause d’une mauvaise qualité de l’eau du robinet.

Afin de s’assurer de la bonne qualité de l’eau en région, l’ARS sollicite les habitants à consulter les différentes analyses et résultats de l’eau sur le site de la préfecture de la région concernée. D’autres moyens plus couteux et douteux sont développés (en savoir plus ici).

Pour en revenir au fait divers, bien que l’eau ne soit pas forcément mise en cause dans cette affaire, il faut savoir rester attentif à la qualité de notre eau surtout en période estivale.
Vous pouvez consulter ma carte sur les pollutions de l’eau potable en France régulièrement mise à jour selon l’actualité.